CONCERTS ET PERFOMANCES 

Modulo atelier est consacré aux Arts visuels mais cela n’empêche en rien notre envie de proposer des concert lors d’événement spéciaux (vernissage, nuit de livres…).

KOSMOSUNA

SEPTEMBRE 2020 – Vernissage « Botter straete »

La musique de KosmoSuna est un mélange vous emportant dans un univers singulier, vaporeux et parfois impalpable, mêlant chant et rythmes organiques. Une révolte contre l’uniformité
Il faut accepter l’impermanence des choses et de nos êtres pour entrer dans l’univers de KosmoSuna. Ce qu’il se passe sur scène est de ce fait imprévisible. Leurs musique se construit sur un dialogue entre sonorités ancestrales et contemporaines. L’instinct animal du chant s’enracine dans une atmosphère mécanique parfois bruitiste, résonnant tel les battements d’un cœur.
KosmoSuna berce son auditoire au travers d’un voyage connectant sens présent et émotions passées. Une certaine poésie s’en dégage, résultat d’une compréhension et d’une vision du monde, mêlée d’un idéal de sérénité. Le groupe gravite dans un univers d’expressions instinctives aux parfums vivants de communion et d’apaisement. 
En perpétuelle expérimentation, KosmoSuna évolue tel un arbre cherchant à prolonger sa vitalité dans un monde ultra connecté. 

FRÉDÉRIC LE JUNTER

Nuit des livres 2019

« MASSES  » : Paysages Sonores – Performance-Installation
« Je suis à mon établi (à ma cuisine)
j’ai ouvert le couvercle des sons communs
je prends ce qu’il faut, pas plus, pas moins
ça grouille, ça frétille sur les tables
c’est mixé devant vous, c’est du son frais »

.Une performance-installation sur 3 tables pleines d’instruments amplifiés et de machines de petites dimensions (faits à la maison).

Des choses sont laissées au hasard : les machines génèrent des formes d’hésitation sur les instruments que j’organise aussitôt par le mixage ; les masses sonores évoluent sans cesse par les manipulations que j’effectue ; le public circule, tourne autour des tables où le son est fait en direct.

WILLIAM SCHOTTE

Nuit des livres 2018

spectacle autour du dernier livre de William Schotte «  la Flandre au crépuscule ».
Dans ce recueil d’histoires courtes et tragi-comiques, les souvenirs, les rêves, les inventions pures et simples se croisent dans les lueurs du crépuscule.
La Flandre en toile de fond y est matière et esprit. Elle imprègne le récit de sa musique parfois claire, parfois obscure et l’orchestre se chargeant de faire sonner tout cela est composé de fantômes. A la lisière du fantastique, des gens simples et compliqués se débattent face à leur destin.
L’amour, les fanfares, les flonflons, les pigeons, les géants, la belote, la bière brune ou blonde, le rock’n’roll, la beauté des filles sur la plage, le potjevleesch, les copains et toutes les merveilles du monde n’y pourront rien. Le rouleau-compresseur du temps ne fait pas de quartier.
En parallèle à ce recueil de nouvelles, William Schotte à proposé un récital où, s’accompagnant au violoncelle, il nous à raconté quelques légendes flamandes plus ou moins anciennes, quelques récits du livre et nous a brossé également avec humour des portraits de gens du cru hauts en couleurs.

© MODULO ATELIER 2018