INSTALLATION JAYSLAMER

AVRIL 2020 > OCTOBRE 2020

 « Jaysalmer » est une installation réalisée en 2020 par Carol Levy sur la façade de Modulo Atelier. Cette construction traverse une des fenêtres du bâtiment. Elle se compose de deux parties : côté rue elle est une chapelle dorée d’inspiration gothique alors qu’à l’intérieur elle se présente sous la forme d’un espace blanc minimaliste qui laisse passer la lumière et projette des couleurs sur le sol et sur ses propres volets mobiles.

La sculpture est – comme l’espace de la fenêtre qu’elle occupe – un passage qui se fait par la surface vitraillée commune, un vitrail qui à l’intérieur du bâtiment est un vecteur de projections colorées. La première idée était de transplanter sur la façade de briques un morceau de palais Indien inspiré par l’exotisme de la ville de Jaysalmer mais l’église qui fait face à Modulo a finalement orienté la construction vers le style néogothique.

« Jaysalmer » est double, dehors elle est une chapelle posée en vis-à-vis de la gerbière (forme imposante de cabane accrochée en hauteur), elle est comme un rejeton engendré par la rencontre de l’église et de la minoterie. Dedans elle ressemble aux autres cimaises de la salle d’exposition mais cette cimaise particulière peut s’ouvrir par deux volets qui révèlent une composition abstraite faite de points et de verres colorés. La continuité et l’opposition qui existent dans cette pièce d’architecture créent la surprise tout en s’intégrant avec soin au bâtiment.

LE  » HIBOU  » DE BERTRAND GADENNE

DECEMBRE 2020 > JANVIER 2021

Les œuvres de Bertrand Gadenne sont des vidéos projetées à travers des écrans intégrés aux architectures des bâtiments où elles sont montrées. Des fenêtres, des vitrines jusque là anonymes dans le paysage urbain accueillent soudain de superbes créatures, des animaux géants encadrés, encagés ou posés sur les rebords. Ces animaux qui sont tour à tour fascinants ou effrayants, nous surprennent par leur grandeur et par l’hyper réalité de leur présence fantastique. Leur beauté lumineuse en haute définition fascine et leur taille nous fait tout petits devant elles. On les découvre dès qu’il fait noir et si c’est par hasard la surprise est totale, on peut même dire merveilleuse.

A Esquelbecq Bertrand Gadenne a choisi de montrer « Le hibou », l’animal placé sur le rebord d’une fenêtre du premier étage domine les passants, les fixe de ses grands yeux avant de détourner la tête. L’oeuvre de Gadenne voyage et à chaque fois elle est différente car elle compose avec l’architecture qui l’entoure. L’espace d’Arts contemporains Modulo atelier occupe les locaux d’une minoterie centenaire, ce bâtiment de briques dont l’architecture évoque simultanément l’industrie et le monde rural est un lieu idéal pour accueillir cet animal.

Bertrand Gadenne, « Le Hibou » – 2005, installation projection vidéo – à Modulo atelier du 23 novembre 2020 à fin janvier 2021 de 17h à 21h.